James Carlès : «Il manque une volonté politique pour la danse à Toulouse»

©2006 20 minutes

— 

Interview de James Carlès, chorégraphe, créateur du festival international Danse à Toulouse, du 4 au 8 juillet.

Quel sera le temps fort de la 8e édition ?

Marie-Claude Pietragalla présentera sa chorégraphie Souviens-toi... Pour la première fois, la ville nous accorde le TNT. Avec cette affiche, elle ne prend pas trop de risques.

Toulouse, devient-elle un pôle de création contemporaine ?

Il manque la volonté politique pour qu'elle gagne sa renommée internationale. Les élus connaissent très bien la danse classique mais pas la création contemporaine. Nos arguments les plus forts sont les chiffres : nous avons reçu 4 000 spectateurs en 2005.

Pourquoi pas un festival commun au Centre de danse contemporaine (CDC) et au TNT ?

Ce serait bien. Hélas, chaque structure tient à son identité. Mais aujourd'hui on sent une certaine ouverture de la part du CDC.

Recueilli par A.-M. F.

www.jamescarles.com