Didier Houi : « Les gens sont concernés mais ont du mal à passer à l'action »

©2006 20 minutes

— 

Interview de Didier Houi, directeur de l'agence régionale pour l'environnement.

En Midi-Pyrénées, sommes nous bons ou mauvais élèves en matière d'environnement ?

Nous nous situons dans la moyenne nationale. Deux populations sont très engagées : les jeunes, qui ont intégré cette priorité et les seniors, qui se disent qu'ils ne peuvent pas léguer une telle planète en héritage.

Comment insuffler le « réflexe de l'environnement » ?

Il faut sans cesse expliquer, pour que la population prenne conscience des enjeux. Nous le faisons par le biais de la Maison de l'environnement, d'expositions itinérantes ou de supports d'information. Mais même s'ils se disent de plus en plus concernés, les gens ont du mal à passer à l'action.

Que faudrait-il améliorer en priorité ?

En Midi-Pyrénées, la moitié des émissions de gaz carbonique provient des transports. C'est plus que la moyenne nationale, c'est là qu'il faut agir.

Recueilli par B. G.