l'eau fait son show au muséum

julie rimbert

— 

L'exposition du Muséum débute avec un focus sur la molécule d'eau.
L'exposition du Muséum débute avec un focus sur la molécule d'eau. — f . lancelot / 20 minutes

Fort de 100 000 personnes venues admirer sa précédente exposition sur la Préhistoire, le Muséum espère bien faire de nouveau le plein de visiteurs avec « Eau, l'expo »*. Déclinée autour de trois thématiques - vie, hommes et sociétés - l'exposition, fondée sur un parcours interactif, met surtout l'accent sur la fragilité de l'or bleu.

Les mille facettes de l'eau
Au sol, une lumière bleue rappelle l'élément liquide. A chaque pas du visiteur, des remous apparaissent, comme s'il avait les pieds dans l'eau ou directement dans le lit d'une rivière. De la molécule d'eau aux milieux extrêmes, le rôle de l'eau dans l'histoire de la Terre est au centre du premier espace. A l'entrée, une balle de ping-pong posée sur un globe représente la quantité d'eau, minime, à la surface de notre planète. « Elle est l'un des enjeux de ce siècle, c'est un bien qu'il faut gérer parce qu'il est fragile », souligne Francis Duranthon, le directeur du Muséum. Pour la seconde thématique consacrée aux hommes, une énorme carte du bassin de la Garonne, élaborée par l'agence de l'eau Adour-Garonne, permet au visiteur de comprendre le parcours de cette réserve naturelle. Enfin, la dernière partie sur les sociétés s'intéresse aux conflits liés à l'eau ou aux inondations dues au réchauffement climatique. « Sur cet écran, on peut faire monter le niveau des océans et observer ses conséquences », explique Fabien Laty, qui a préparé cette expo. « Un mètre, cela ne se voit pas à Toulouse mais cela met en péril les habitants du Bangladesh. Cet espace fait prendre conscience de l'impact de notre société sur cette ressource ». Une exposition ludique pour rappeler que l'eau n'est pas inépuisable.