Mairie : la CGT dénonce les emplois précaires

©2006 20 minutes

— 

Réuni en assemblée générale, le personnel CGT de la mairie de Toulouse a dénoncé hier la situation précaire d'employés municipaux. La ville en compte environ 8 000. Selon le syndicat, 1 924 auraient des contrats précaires. Parmi eux, « 858 pourraient être titulaires car ils ont une fonction avec un cadre d'emploi correspondant. A la médiathèque, 26 contractuels sont dans ce cas », note Nathalie Metché, secrétaire générale du syndicat. Une pétition exigeant leur titularisation y circule. « Un audit va être mené fin 2006 pour savoir s'il faut les intégrer à la médiathèque. Nous ne nions pas employer des contractuels », répond André Ducap, conseiller municipal délégué au personnel.

A. R.

La CGT réclame la mise en place d'un groupe de travail sur la gestion prévisionnelle de l'emploi à la mairie, notamment pour anticiper les départs à la retraite. Le syndicat menace de bloquer la ville durant le Marathon des mots, en juin.