Les locaux de garde à vue rénovés

— 

La cellule de garde à vue fait 7 m2.
La cellule de garde à vue fait 7 m2. — f. Scheiber/20 minutes

Vingt-cinq geôles flambant neuves pour les personnes en garde à vue à l'hôtel de police, contre 17 cellules avant les travaux de rénovation. À l'intérieur, le mobilier est sommaire : une couchette avec un matelas, un coin toilette et un point d'eau. C'est dans ces pièces de 7 m2 que passent tous les gardés à vue, après avoir été identifiés dans le local de signalisation où les policiers relèvent les empreintes et l'ADN selon le délit. Des photographies de la personne interpellée sont également prises. En plus des geôles individuelles, deux cellules collectives sont à la disposition des policiers. « Toutes les geôles sont équipées de caméras, ce qui simplifie la surveillance, explique un sous-brigadier. Avant, nous devions passer voir les détenus tous les quarts d'heure ». Grâce à une ouverture dans la vitre, les policiers peuvent donner le repas, sans avoir de contact direct avec les détenus. Pour les avocats, un local attenant aux cellules est disponible pour les entretiens avec leurs clients. L'an dernier, l'hôtel de police de Toulouse a enregistré 5 500 gardes à vue.