TOULOUSE - Quand l'usager se transforme en cyber témoin

— 

Des retards sur la ligne 69, des panneaux d'information voyageurs défectueux. Les usagers toulousains ont souvent un avis sur leur transport en commun. A partir d'aujourd'hui, ils pourront l'exprimer en devenant « correspondants Tisséo ». « C'est une démarche intermédiaire entre le client mystère et l'enquête de satisfaction que nous menons chaque année », indique Marie Fourcade, coordonnatrice marketing chez Tisséo. En 2011, ce baromètre indiquait une satisfaction des usagers à 94 %. Sans entrer dans le détail. « Là, les voyageurs vont recevoir tous les mois un mail avec un questionnaire qui abordera la ponctualité de leur ligne, l'accessibilité ou encore la propreté », poursuit la responsable. Elle espère recruter 300 témoins et envoyer les premiers courriels mi-février. Et leurs réponses pourront faire bouger les lignes. Depuis 2009, il existe un panel d'usagers dont l'avis a permis, entre autres, de faire évoluer le libellé des abonnements.