Pour mieux bouger, des idées et des avis

— 

Tramway le long du Canal, prolongement de la ligne B du métro vers Labège ou téléphérique pour relier l'Oncopôle au CHU de Rangueil. Autant de projets inscrits au plan de déplacements urbains soumis à enquête publique à compter d'aujourd'hui et jusqu'au 16 mars. Les habitants de la grande agglomération toulousaine peuvent donner leur avis sur ce document qui fixe les grands projets d'infrastructures à l'horizon 2020, qu'ils soient routiers ou encore piétons. L'objectif affiché est de réduire la place de la voiture dans les déplacements et d'augmenter celle du vélo et surtout des transports en commun, la faisant passer de 16 à 23 %. Pour y parvenir, le montant des investissements est fixé à 1,9 milliard d'euros. Trop peu pour l'opposition mais aussi les élus écologistes. « La moitié des ressources de la communauté urbaine vont aux transports, c'est difficile de dire que ce n'est pas assez », plaide de son côté Joël Carreiras, vice-président du Grand Toulouse.