Les urgences dans le rouge

— 

L'Agence régionale de santé (ARS) a tiré la sonnette d'alarme lundi. Au premier jour des vacances, «le service des urgences pédiatriques du CHU nous signale une augmentation sensible des venues aux urgences, dont un certain nombre relève de la médecine générale non urgente», déplorent les responsables de l'ARS. Avant de courir à Purpan, elle préconise de téléphoner au 15 pour accéder à la permanence des soins et au système de garde des médecins libéraux «en évitant de surcharger les services d'urgence».