Des ingénieurs qui deviennent caméléon de l'emploi

— 

Depuis la rentrée 2011, l'Institut national des sciences appliquées (INSA) de Toulouse développe un système original au sein de sa formation : les parcours transversaux pluridisciplinaires (PTP). Intégré à toutes les spécialités proposées par l'école d'ingénieurs, ce dispositif permet de former des élèves polyvalents, aux profils personnalisés.

Un système évolutif
« Le métier d'ingénieur est en perpétuelle mutation et la demande des entreprises est plus forte que jamais. C'est pourquoi il a fallu adapter les formations et créer un système réactif pour répondre aux besoins du marché », explique Didier Marquis, directeur de l'INSA. Grâce à ce dispositif, l'élève bénéficie aussi d'une capacité d'évolution tout au long de sa carrière, une qualité appréciée des employeurs. C'est le cas de Robert Dagrassa, PDG de GA Construction, entreprise partenaire de l'INSA. « Le Grenelle de l'environnement a modifié les lignes directrices de l'ingénierie, confie-t-il. Dans la construction des bâtiments, le client a par exemple de nouvelles demandes, comme la consommation d'énergie, auxquelles l'ingénieur doit s'adapter ». Diplômé en génie civil à l'INSA, il a dû lui-même concilier avec les évolutions du marché. « Le métier que j'exerce aujourd'hui n'a plus rien à voir avec la formation que j'ai reçue ».ariane riou

portes ouvertes

Pour découvrir le dispositif innovant créé par l'INSA, une journée portes ouvertes est organisée, demain, sur le campus de Rangueil. Parmi les huit parcours transversaux pluridisciplinaires, l'énergie, la modernisation numérique, le génie urbain et l'ingénierie des systèmes constituent les quatre grandes nouveautés de la rentrée.