Au Mirail, la jeunesse a du talent

— 

Le rideau s'ouvre. Sur la scène, un jeune homme, lassé par le train-train de ses journées de travail, redécouvre les joies de l'enfance à travers le jonglage. Un cri du cœur : « Jouez sinon nous sommes perdus ! ». Rémy Parot a écrit seul ce petit morceau de cirque. Trente minutes de spectacle pour faire rêver le public de la Fabrique, à l'Université du Mirail. Un public venu apprécier, hier, les performances de 14 artistes, comédiens, chanteurs ou musiciens, dans le cadre de la SOJA, la Scène Ouverte aux Jeunes Artistes.« A l'initiative du Centre d'Initiatives Artistiques du Mirail (CIAM), cette première édition permet de promouvoir et d'encourager de jeunes talents artistiques », explique Marianne, coordinatrice de l'évènement. Une deuxième journée du même type est programmée en mai prochain. En attendant, si Rémy a convaincu les programmateurs du CIAM, il bénéficiera d'une aide à la production pour cultiver son projet. Un coup de « pousse » … de SOJA.Ariane Riou