L'hippodrome de la Cépière dans le tiercé

— 

Avec 145 millions d'euros joués sur les courses toulousaines en 2011, l'hippodrome de la Cépière enregistre une hausse des enjeux de plus de 9 %. Un résultat qui permet à la structure de rester dans le trio de tête des hippodromes français. Côté public, la fréquentation est aussi en hausse avec 6 % de personnes en plus les jours de courses. Les responsables de l'hippodrome espèrent bien réitérer ces bons résultats cette année avec les 51 réunions prévues, dont 29 PMU. « Nous allons investir dans quatre bornes de paris, permettant l'utilisation de la carte bancaire, explique Alain Desgrange, président de la société des courses de Toulouse. Nous développons aussi l'organisation des nocturnes pour un public plus familial afin de leur faire découvrir les courses ». L'hippodrome, c'est aussi un lieu de réception en plein développement : 80 jours d'événements d'entreprises ont été organisés l'an dernier, pour un chiffre d'affaires de 250 000 €, soit 59 % d'augmentation entre 2010 et 2011.