Ils aiment jouer à domicile

Béatrice colin

— 

La région a 2,838 millions d'habitants.
La région a 2,838 millions d'habitants. — f. scheiber/20 minutes

La bougeotte n'a pas encore contaminé les habitants de Midi-Pyrénées. « Plus des trois quarts d'entre eux vont naître, vivre et mourir dans la région, on est loin de l'image habituellement véhiculée d'un territoire de brassage où les gens bougent », constate, un brin surpris, Jean-Philippe Grouthier, le directeur régional de l'Insee. Hier, il présentait les résultats du recensement de la population, sous l'angle « Naître ici, habiter ailleurs ». Ainsi, en 2008, 1,7 des 2,19 millions d'habitants natifs de la région vivait toujours dans la région. La palme des plus sédentaires revient haut la main aux Alsaciens et Rhônalpins.

Héliotropisme des terres

du Sud-Ouest
Quand ils bougent, c'est souvent pour rester dans le sud de la France : 103 554 ont déménagé pour l'Aquitaine et 89 275 pour le Languedoc-Roussillon. Parmi eux, des étudiants qui ont franchi les frontières de la Haute-Garonne ou du Tarn-et-Garonne pour aller sur les bancs des facs voisines. Ou plus loin. Près de 4 000 des 73 617 étudiants nés dans la région en 2008, suivaient leurs cours à la Sorbonne ou dans les grandes écoles parisiennes. Si les Aveyronnais sont bien représentés dans la Capitale, ils ne sont donc pas les seuls à s'être déraciné en Ile-de-France. Près de 95 000 Midi-Pyrénéens ont ainsi posé leurs valises aux pieds de la Tour Eiffel quand ils sont seulement 5 693 à s'être installé dans le Nord-Pas-de-Calais. Par contre, les Ch'tis apprécient l'air de la région. Plus de 46 000 d'entre eux ont ainsi quitté Lille et ses environs pour venir côtoyer les vertes vallées de la Garonne. Mais les plus attirés par Midi-Pyrénées, qu'ils soient actifs ou retraités, reste les natifs des régions voisines, d'Ile-de-France ou encore ceux qui ont vu le jour au-delà des frontières. « 11 % des 2 838 228 habitants de la région sont nés à l'étranger », poursuit Jean-Philippe Grouthier.

recensement

L'enquête du recensement 2012 débute demain et s'achèvera le 18 février pour les 596 communes de - 10 000 habitants recensés et le 25 février pour les 33 de + 10 000 habitants. Au total, 440 000 personnes sont concernées en Midi-Pyrénées.