Borgel atterrit dans la 9e circonscription

— 

Le bureau national du Parti socialiste a tranché hier : le candidat dans la 9e circonscription de Haute-Garonne ne sera pas une femme… mais un homme. Conseiller régional d'Ile-de-France et secrétaire national en charge des élections, Christophe Borgel est désormais en lice pour briguer un mandat de député sur le département. Une troisième voie que redoutaient les deux candidates qui se sont opposées dans les urnes lors d'un vote des militants, le 1er décembre dernier. Depuis, elles s'entre-déchiraient sur la régularité du scrutin. Nadia Pellefigue, conseillère régionale, demandait un nouveau vote, Anne Crayssac, adjointe au maire, réclamait la validation du scrutin qui la donnait vainqueur. La désignation sur cette circonscription avait été gelée par les instances nationales et une enquête menée par la Commission électorale, avec à sa tête Christophe Borgel. Pour Nadia Pellefigue, ce parachutage d'un proche de Martine Aubry relève des « bonnes vieilles méthodes ».