L'alcool moins présent sur les routes

— 

Près de 500 policiers et gendarmes étaient déployés sur les routes de la Haute-Garonne dans la nuit de samedi à dimanche pour effectuer des contrôles. « Nous avons pu constater qu'un certain nombre de personnes venues à plusieurs avait intégré que celui qui conduit c'est celui qui ne boit pas. S'ils étaient moins nombreux que d'habitude, nous avons quand même enregistré une centaine de contrôles d'alcoolémie positifs sur le département dont la moitié relève du délit », déplore Maurice Barate, le directeur de cabinet du préfet. On ne sait pas encore s'il en avait consommé, mais un jeune homme a trouvé la mort hier au petit matin sur la route de Saint-Lys, en rentrant d'une soirée privée. Il a perdu le contrôle de son véhicule et percuté un arbre. Par contre, c'est bien la consommation d'alcool qui est à l'origine de plusieurs bagarres dans les rues du centre-ville de Toulouse. Certaines ont dégénéré et conduit deux personnes dans un état sérieux à l'hôpital.