TOULOUSE - L'A350 pointe le bout de son nez

— 

Son assemblage doit débuter cette année dans l'usine flambant neuve d'Airbus, à Colomiers. Le 23 décembre, la partie avant du fuselage de l'A350 XWB est arrivée sur le tarmac toulousain, en provenance de Saint-Nazaire. Elle devrait rapidement être rejointe par la partie centrale. Ces pièces serviront au premier exemplaire du nouvel avion d'Airbus. Il sera utilisé uniquement pour les essais de solidité, notamment des matériaux composites. S'en suivra l'assemblage du MSN1 qui doit effectuer le premier vol d'essai en 2013.