UMP et PS font le plein de nouveaux militants

©2006 20 minutes

— 

La perspective de l'élection présidentielle gonfle les rangs des militants politiques. Dans le département, l'UMP a enregistré 600 adhésions depuis le début de l'année, 2 200 depuis 2005. « Les nouveaux veulent voter pour les primaires et, pour la plupart, soutenir Nicolas Sarkozy », note Claudine Estève, une militante de la permanence. Le PS n'est pas en reste. « Depuis le 9 mars, 980 militants se sont inscrits, soit une hausse de 20 % des effectifs », a indiqué vendredi Kader Arif, le secrétaire fédéral. « Un bon coup de jeune », a commenté Jack Lang, le secrétaire national chargé des fédérations, venu accueillir en personne « les nouveaux ». Parmi ces derniers, Jean-Baptiste, 25 ans. « J'ai adhéré avec mes parents et mon amie parce que je rentre dans la vie active et que je veux participer autrement que devant ma télévision », explique-t-il. Seuls les militants ayant comme lui adhéré au PS avant le 31 mai pourront participer à la désignation du candidat.

H. M.