Un patchwork en mémoire des enfants juifs déportés

©2006 20 minutes

— 

Six bougies pour les six millions de victimes. Hier, place Saint-Etienne s'est déroulée la journée du Yom Ha Shoah, qui rend hommage aux six millions de juifs morts pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette année, pour la quatrième édition organisée à Toulouse, le thème de la manifestation tournait autour des enfants : vers 15 heures des jeunes ont allumé six bougies, pendant que des personnes se succédaient au micro en énumérant une partie de la liste des noms des 11 617 enfants juifs déportés dans les camps. Vingt-sept d'entre eux habitaient Toulouse.

En leur mémoire, l'association des juifs libéraux de Toulouse avait ouvert un atelier, où des mains anonymes ont confectionné un patchwork, sur lequel sont mentionnés les noms des vingt-sept victimes. Penchée sur son carré de tissu, Edith 22 ans, inscrit un nom d'enfant : « C'est une initiative importante qui rappelle qu'il ne faut pas oublier le passé. »

Ph. F.