L'équipe crée la pub de son resto.
L'équipe crée la pub de son resto. — f . scheiber / 20 minutes

Toulouse

futurs managers en plongée professionnelle

université 200 étudiants gèrent fictivement « le resto de leurs rêves »

Un jeu d'entreprise, à but pédagogique pour s'immerger concrètement dans le monde de la restauration et le management d'une société. C'est l'exercice auquel se prêtent 200 étudiants du Centre d'études du tourisme, de l'hôtellerie et des industries de l'alimentation (Cetia) de l'université du Mirail. Depuis lundi, ils planchent sur la création du restaurant de leur rêve, et surtout de sa gestion. Une plongée réelle dans la vie professionnelle, loin des bancs de la fac.

Pub, comptabilité et achats
Chaque équipe compte huit étudiants : quatre Français et quatre Malaisiens venus de l'antenne du Cetia de Kuala Lumpur. Le jeu, effectué en anglais, stipule qu'un jour équivaut à une année de gestion. Pauline, étudiante en management tourisme et hôtellerie, est la PDG de la tarterie que son équipe a imaginée. Hier matin, elle a rencontré des banquiers, en réalité des professeurs, pour contracter un emprunt afin d'agrandir le restaurant. « J'ai obtenu un prêt de 75 000 euros, en négociant un taux à 4 % au lieu de 7,5, ce qui va nous permettre d'ouvrir une nouvelle salle et d'embaucher deux serveurs et un cuisinier, raconte Pauline. Comme nous étions déficitaires la première année, nous avons décidé d'investir et de baisser nos coûts d'achat afin d'augmenter nos marges ». Trésorerie, achats, dépenses, charges, communication, le groupe gère en totalité son établissement. Il travaillait hier sur la conception de leur pub, avant de rendre des comptes demain à ses actionnaires fictifs.

professionnalisme

Ce jeu place les étudiants en situation professionnelle. « Ils sont ainsi en situation de stress, comme dans un vrai restaurant et décident de la stratégie financière », explique Paul Pichon, directeur d'études du département Cetia.