Jouer ou l'art de vivre en société

©2006 20 minutes

— 

« Rouge, bleu, jaune. » Quatre trentenaires avancent leurs chevaux sur un petit plateau en riant aux éclats. Au Cool à Flo, un bar du quartier Bonnefoy, ces membres de l'association Akrojeux se retrouvent tous les mardis soirs. Dans quelques jours, ils devront expliquer les règles du Carrousel aux 2 500 visiteurs attendus à la cinquième édition du Festival du jeu, de vendredi à dimanche, au centre d'animation de Lalande. Cet événement, entièrement gratuit, attire un peu plus de curieux chaque année.

Bruno Desch, l'un des organisateurs, raconte : « L'objectif reste de faire découvrir l'univers du jeu à travers 1 500 références ainsi que leurs créateurs tels que Philippe Despaillière. » L'inventeur du très apprécié « Loup-garou de Thiercellieux » y présentera ses nouveautés. Pour ceux qui aiment la compétition, des tournois de sudoku, de Jungle Speed ou encore de Colons de Catane sont au programme. « Bien souvent, les gens ne connaissent que le Monopoly ou le Trivial Pursuit et se sont lassés des jeux de société. Le festival permet de les réconcilier avec le plaisir de jouer dans une ambiance conviviale », explique Bruno Desch, également responsable de l'un des rares magasins spécialisés à Toulouse. « Pour beaucoup, jouer est un passe-temps et non pas un loisir à part entière comme aller voir un film au cinéma, ajoute Audrey Zachariou, responsable de l'association Tous en jeux. Pourtant, le jeu demeure un formidable vecteur de socialisation. »

Catherine Léhé

Sur le Web : http://toulouse.salondujeu.org

géant A l'occasion de la fête nationale du jeu, le 20 mai, une immense ludothèque sera implantée à la Prairie des Filtres avec différents espaces pour enfants et adultes. Les autres ludothèques de la ville seront portes ouvertes. Sur le Web : www.tousenjeu.com