Le courant passe de mieux en mieux dans la région

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

En 2005, la consommation d'électricité en Midi-Pyrénées a augmenté de 3,3 %. Et les particuliers en ont davantage utilisé que les industriels. C'est ce qui ressort du bilan d'activité dressé hier par la direction de RTE (Réseau de transport d'électricité). La croissance démographique de Toulouse – 15 000 nouveaux habitants par an – conjuguée à la désindustrialisation de certaines zones de la région expliquent ce phénomène.

Même si l'année 2005 a été marquée par un pic de consommation d'électricité (le 28 février, la baisse des températures a obligé les distributeurs à importer 500 mégawatts d'électricité d'Allemagne et d'Espagne), la direction de RTE ne craint pas la saturation du réseau toulousain. « En 1996, nous avions lancé des travaux anticipant l'augmentation de la demande. Actuellement, nous travaillons sur la période 2006-2016 », explique Denis Hoffmann, directeur de RTE Sud-Ouest. En plus de moderniser ses installations (6,9 millions d'euros d'ici à 2009 en Haute-Garonne), RTE veut développer les interconnexions avec l'Espagne.

Ph. F.