ces dossiers sur le feu

Hélène Ménal etBéatrice Colin

— 

L'assemblage de l'A350 va être lancé.L'avenir du tram à la barre mercredi.Le 3 novembre, le procès en appel de la catastrophe AZF débutera à la salle Mermoz pour une durée de quatre mois.
L'assemblage de l'A350 va être lancé.L'avenir du tram à la barre mercredi.Le 3 novembre, le procès en appel de la catastrophe AZF débutera à la salle Mermoz pour une durée de quatre mois. — DRAirbusf. SCheiber / 20 minutes

Que ce soit au niveau judiciaire ou en terme d'aménagement urbain, la fin de l'année s'annonce chargée en actualité pour l'agglomération toulousaine.
1 Suspense sur toute la ligne

du tram Garonne
Soit un nouveau départ, soit un enterrement de première classe pour le tram Garonne. Mercredi prochain, le Conseil d'Eat, la plus haute juridiction administrative du pays, se penche sur le sort de ce prolongement de la ligne T1 qui doit relier les Arènes au Palais de Justice. Le 1er juin, le tribunal administratif de Toulouse a suspendu le chantier à la demande de l'Association pour un autre tracé (Apat). Le magistrat a estimé les études d'impact du projet insuffisantes et son utilité publique non démontrée. A une semaine du verdict, tout le monde se dit « serein », le maître d'ouvrage comme le président de l'Apat, Frédéric Brasiles.
2 Hollywood-sur-Garonne

en bout de piste
Le 30 novembre, les porteurs du projet de création de studios de cinéma sur l'ancienne base aérienne de Francazal devront avoir bouclé les études de faisabilité. Lancée en juin dernier, cette idée a séduit de nombreux responsables locaux mais elle doit répondre au cahier des charges fixé par la préfecture pour la reconversion du site. L'an prochain, les services de l'Etat lanceront un appel d'offres sur la zone de 45 hectares concernée.
3 Dix ans après la catastrophe, acte II du procès AZF
A partir du 3 novembre, la cour d'appel de Toulouse va tenter de faire la lumière sur l'origine de l'explosion de l'usine AZF, le 21 septembre 2001. Deux ans après leur relaxe « au bénéfice du doute » par le tribunal correctionnel, Serge Biechlin, l'ancien directeur de l'usine, et la société Grande-Paroisse devront à nouveau répondre d'homicides et blessures involontaires. Les avocats des nombreuses parties civiles auront quatre mois de débats pour convaincre les trois juges de la responsabilité de la filiale de Total dans la catastrophe qui a causé la mort de 31 personnes et fait des milliers de blessés.
4 L'A350 prêt à passer

à la phase d'assemblage
Le berceau du nouveau programme phare d'Airbus doit accueillir les premières pièces de l'A350 XWB d'ici à la fin de l'année. Au début du mois d'août, l'usine nantaise de l'avionneur européen a livré à Saint-Nazaire le caisson central et la poutre ventrale du futur long-courrier. Toutes ces parties seront ensuite assemblées dans un bâtiment de 74 000 m2 implanté à Colomiers. Cet été, ce programme affichait 567 commandes au compteur. Trente-sept compagnies ont choisi cet avion pour sa consommation moins gourmande en carburant. Le premier prototype devrait effectuer son vol d'essai l'an prochain avant une mise en service en 2013.

5 Saint-Michel veut sortir

de la case prison
D'ici à la fin de l'année, une nouvelle commission régionale du patrimoine et des sites statuera sur le classement d'une grande partie de l'ancienne prison Saint-Michel. Cette décision sera certainement déterminante dans la négociation en cours entre l'État vendeur et la ville, potentiel acheteur, en désaccord sur le prix de vente.

toulouse à l'épreuve des jurés populaires

Avec Dijon, Toulouse sera l'une des deux premières villes de France à tester, dès le 1er janvier prochain, la mise en place de jurés populaires dans les tribunaux correctionnels. D'ici à la fin de l'année, le tribunal de grande instance devra avoir tiré au sort à partir des listes électorales les noms de ces futurs « citoyens assesseurs » et les avoir formés.