Des manifestants jugés

©2006 20 minutes

— 

Cinq jeunes ont été interpellés jeudi soir lors des heurts avec la police après la manifestation. Ils ont été placés en garde à vue et jugés vendredi soir en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel. Injures, bousculades, jets de cailloux ou de cannettes... Tous ont reconnu avoir participé aux troubles « entraînés par l'effet de groupe et leur ébriété », selon leurs avocats. Ce sont les seuls points communs entre l'intérimaire dépressif, le cuisinier, le SDF, l'étudiant en droit ou le jeune de 20 ans au chômage. Pas vraiment des profils de casseurs. Les réquisitions du parquet sont allées de un à quatre mois de prison ferme. Le tribunal les a tous jugés « coupables » mais il a « ajourné » le prononcé des peines au 23 juin.