des locataires plus vieux et sédentaires

julie rimbert

— 

22% des locataires sont des familles monoparentales.
22% des locataires sont des familles monoparentales. — f . scheiber / 20 minutes

«Les profils des locataires du logement social ont évolué au cours des vingt dernières années, avec une population qui tend à vieillir », souligne Stéphane Carassou, le président de l'Union sociale pour l'habitat (USH) Midi-Pyrénées. Tous les trois ans, l'organisme effectue un inventaire de ses locataires.

Des ménages fragilisés
Les familles gardent une place prépondérante dans le parc HLM puisqu'elles représentent 59 % des occupants. 22% des locataires sont des familles monoparentales, le plus souvent des mères célibataires. « Le logement social a un rôle amortisseur des accidents de la vie familiale et professionnelle », explique Sabine Veniel-Le Navennec, directrice de l'USH Midi-Pyrénées. Fragilisés, 73 % des ménages ont d'ailleurs des revenus inférieurs à 60 % des ressources demandées pour accéder à un logement social.
L'autre enseignement de cet inventaire est l'augmentation des personnes entre 40 et 64 ans : ils sont 46 % en 2009 contre 38 % en 2000. Dans les HLM situés en zone urbaine sensibles, les locataires de plus de 65 ans atteignent même les 26 % contre 20 % dans les quartiers plus calmes. « Par rapport à une vingtaine d'années, il y a de moins en moins de départ des personnes accédant au logement social alors la population vieillit dans le parc, indique Stéphane Carassou. Maintenant, les gens y construisent leur vie et beaucoup deviennent propriétaires grâce au système de location-accession ». En Midi-Pyrénées, le taux de rotation dans le parc social est de 12 %.

livraisons

4 843 logements ont été livrés en 2010 par les organismes de logement social dans la région, soit une croissance de 32,3 % par rapport à 2009 (3 661 livraisons). Le niveau des livraisons a été multiplié par plus de trois en sept ans. Depuis 2003, 24 139 logements ont été mis sur le marché, dans tous les départements de Midi-Pyrénées.