Toulouse ne veut pas faire banquette

Béatrice Colin

— 

La capacité du Stadium va passer de 36 000 places aujourd'hui à 41 000 à l'horizon 2014.
La capacité du Stadium va passer de 36 000 places aujourd'hui à 41 000 à l'horizon 2014. — F. Scheiber / 20 minutes

Toulouse espère marquer vendredi un but en or. Ce jour-là, la Fédération française de football doit annoncer la liste des neuf stades retenus pour accueillir les matchs de l'Euro 2016. Après la défection de Strasbourg, onze sites (dont deux seront en réserve) sont toujours en lice, parmi lesquels le Stadium. « Nous avons un bon dossier qui ne va pas coûter cher si on le compare à d'autres puisqu'il s'agit d'une réhabilitation. Nous avons aussi démontré que nous pouvions accueillir des manifestations d'envergure aux portes de l'Espagne », plaide François Briançon, l'adjoint aux sports. L'investissement est de 54 millions d'euros dont près de 6 millions pris en charge par l'État, 8 à 10 millions par la ville, le reste devant se répartir entre la région, le département, le TFC et le Stade Toulousain. Un financement contesté par les élus écologistes. « Les Toulousains vont payer cette rénovation pour répondre aux charges de l'UEFA sans qu'il y ait beaucoup de places supplémentaires et sachant qu'on y jouera deux matchs de qualification. Cela fait beaucoup d'argent public qu'on pourrait orienter vers les transports », plaide Régis Godec, président du groupe municipal Europe-Ecologie.

Un accès côté avenue de Muret
Si le feu vert est donné, l'antre du TFC passera de 36 000 places assises à 41 000 aux normes UEFA. Pour y parvenir, le balcon qui surplombe la tribune Nord sera prolongé sur tout le pourtour de l'enceinte. D'autres changements vont être apportés au « Petit Wembley » « qui nous permettront d'accueillir au moins deux grands concerts par an et nous évitez de refuser des groupes comme je viens de le faire avec Arcade Fire. Nous allons élargir les ouvertures du Stadium pour que les camions puissent passer et refaire l'entrée et les voies de desserte du côté de l'avenue de Muret », poursuit François Briançon.

Travaux

Les travaux d'extension du Stadium doivent durer deux ans. Le premier coup de pioche est prévu d'ici à la fin de l'année pour une mise en service en 2014. Durant cette période, le Stadium sera amputé d'une partie de sa capacité d'accueil mais le TFC continuera d'y jouer.