Enquête autour du tarmac

©2006 20 minutes

— 

L'intrusion des étudiants Staps sur le tarmac de Blagnac mercredi après-midi aura des suites. La chambre de commerce et d'industrie de Toulouse, gestionnaire de l'aéroport, a décidé de porter plainte. De son côté, le procureur de la République, Paul Michel, a ouvert une enquête pour entrave à la circulation aérienne et dégradation du bien d'autrui. Ces infractions sont passibles de cinq ans de prison avec amendes pour le premier motif et de deux ans avec amendes pour le second.