Lavaur toujours sous tension

— 

Le directeur de l'administration pénitentiaire en personne est attendu demain à Lavaur, accompagné par son homologue de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ). Depuis le week-end dernier, l'établissement pénitentiaire pour mineurs vit sous tension après de multiples incidents, dont certains ont nécessité l'intervention de l'équipe régionale d'intervention et de sécurité (Eris). Hier, soutenus par les surveillants, les éducateurs de la PJJ étaient en grève pour dénoncer le fonctionnement de ce type d'établissement.