3 000 euros pour l'attaque mordante

— 

Un soir de novembre dernier, il avait mordu avec énergie la joue de Didier Lacroix, l'ancien joueur du Stade Toulousain, au point de lui en arracher un morceau. Hier, Elvis Tekassala, pilier au club de Blagnac, a été condamné par le tribunal correctionnel à payer 3 000 euros d'amende. En mars, lors du procès, chaque partie avait accusé l'autre d'être à l'origine de la rixe. « Le tribunal a reconnu que Monsieur Tekassala était coupable et que mon client était la victime. Il plaidait la légitime défense et cela n'a pas été retenu, cela veut dire qu'il n'y a pas de partage des responsabilités », s'est félicité hier Frédéric David, l'avocat de Didier Lacroix. Une lecture du jugement qui est loin d'être partagée par le défenseur du joueur blagnacais. « Le tribunal ne conteste pas que l'agresseur initial était Monsieur Lacroix, il considère par contre que la défense de Monsieur Tekassala a été excessive, disproportionnée », a souligné Pierre Dunac. Il a décidé de faire appel.