Mobilisés pour un véritable services d'urgence psy

©2006 20 minutes

— 

Une quarantaine de membres du service intersectoriel d'accueil en psychiatrie (SIAP) ont distribué, hier, des tracts à l'entrée de l'hôpital Purpan sur les dysfonctionnements de leur service

Anciennement basés à l'hôpital psychiatrique Marchant, ils ont été délocalisés sur le site de Purpan après l'explosion de l'usine AZF

« Depuis, il y a un accueil indifférencié avec les autres urgences, au point qu'il y a eu des fugues

Pour les cas légers cela ne pose pas de problèmes, mais pour les gens délirants, ce n'est pas la même chose », note Pierre Lacaze, infirmier psychiatrique dont le service fut un temps menacé de fermeture

Pour « une meilleure prise en charge des patients », ils réclament plus de moyens humains et de lits à disposition mais surtout la mise en place « d'un véritable service d'urgence psychiatrique public »

Pour y parvenir, ils espèrent que les responsables de l'hôpital Marchant, des urgences et du CHU trouveront un accord sur le sujet lors de la rencontre qu'ils organisent jeudi dans les locaux du SIAP

B C