La carte scolaire est attendue avec inquiétude

© 20 minutes

— 

Le recteur doit dévoiler ce matin les grandes lignes de la carte scolaire 2006-2007. De source syndicale, l’académie de Toulouse obtiendrait « environ 45 postes » d’enseignants dans le premier degré. Ce qui, à l’aune des dotations d’autres académies, peut paraître correct. Mais pas pour les syndicats d’enseignants. « Nous avions obtenu 110 postes en 2003, 80 en 2004 et 55 en 2005, analyse Christian Navarro, secrétaire départemental du Snuipp. Nous sommes donc en chute libre. A un moment où la formation continue des professeurs des écoles ne peut plus être assurée faute de remplaçants, la situation ne risque pas de s’améliorer. » Pour le second degré, rien n’a filtré. « Nous espérons que la progression démographique de Toulouse permettra de limiter les dégâts », commente le Snes. Le recteur d’académie, Christian Merlin, ne donnera ce matin que des chiffres globaux. La répartition département par département devrait être connue vendredi prochain.