Le contre-projet de la RN 88 passé au crible

© 20 minutes

— 

La pétition visant à épargner les 200 platanes de la RN 88 a réuni à ce jour 5 500 signatures. Les défenseurs de l’environnement et les riverains espèrent qu’elles « pèseront » et permettront la modification du projet de transport en commun en site propre (TCSP) prévu sur l’itinéraire. Ils se sont réunis hier soir pour « réfléchir à de nouvelles actions ». « Nous avons aussi profité de la trêve des confiseurs pour affiner notre contre-projet », précise Alain Ciekanski, le président des Amis de la Terre. Parmi leurs nouvelles idées, celle de ne plus intégrer les pistes cyclables à la nouvelle infrastructure. « Elles peuvent passer ailleurs, par des itinéraires plus respirables », disent-ils. Les services de Tisséo, le maître d’ouvrage, étudient le contre-projet. « Je sais qu’il fonctionne pour les arbres, mais ce que je demande aux techniciens, c’est de me dire s’il fonctionne aussi pour le TCSP ou s’il le détruit », commente Jean-Luc Moudenc, président de Tisséo. Les études seront communiquées « avant la fin du mois » à « tous ceux qui ont leur mot à dire ». H. M.