Jean-Pierre Poulain: « Les chefs communiquent parfois en termes négatifs »

©2006 20 minutes

— 

Jean-Pierre Poulain Sociologue à l'université Toulouse-Le Mirail, spécialiste de l'histoire de la cuisine

Quelles sont les causes de la crise des chefs toulousains ? C'est une crise nationale liée à celle des critiques gastronomiques français

A la mort de Bernard Loiseau, les médias les ont pointés du doigt

Aujourd'hui, ils sont peu nombreux et parlent beaucoup plus des chefs étrangers

Les chefs toulousains souffrent-ils d'un déficit d'image ? Ils sont devenus moins attractifs

Ils ont des attachés de presse, vendent leur image et communiquent parfois en termes négatifs en réclamant la baisse de la TVA ou en claquant la porte

Trois grands chefs pour Toulouse, c'est peu ? C'est lié à l'émergence tardive de la gastronomie en province

Toulouse a d'abord surfé sur une cuisine de terroir qui est devenue créative avec l'installation de Dominique Toulousy en 1984

Recueilli par C L