Bien seul au Cosy Fan Tutte

©2006 20 minutes

— 

Des réservations téléphoniques à la comptabilité, Patrice Donnay assume tout, seul, même la plonge dans son restaurant italien peu connu mais étoilé

Une manière de réduire les coûts en employant peu de personnel et en ouvrant uniquement le soir

Ce qui « qui laisse place à une grande solitude », assure cet autodidacte de la cuisine

Installé depuis dix ans dans le quartier des antiquaires, il pense lui aussi quitter Toulouse

C L