L'HUMOUR PREND SES QUARTIERS

eric dourel

— 

La Comédie de Toulouse, aux Chalets, affiche une capacité de 300 places.
La Comédie de Toulouse, aux Chalets, affiche une capacité de 300 places. — F . scheiber / 20 minutes

Depuis neuf mois, le spectacle était dans la rue, avec un ballet quotidien de poussières. Mais là, ça y est, tout est prêt. Et demain soir, Eric Carrière et Francis Ginibre, les deux Chevaliers du Fiel vont inaugurer La Comédie de Toulouse, leur propre théâtre. « C'est notre bébé et c'était naturel qu'on vienne le faire à Toulouse. Surtout que ça fait longtemps qu'on en rêvait », explique Eric Carrière. Après avoir racheté le Stardust, ancien cabaret transformiste, coincé entre Jeanne-d'Arc et Arnaud-Bernard, les deux humoristes ont investi leurs propres deniers pour transformer ces locaux en un cabaret de 300 places, totalement dédié à l'humour et à toutes ses formes.

Magdane et Légitimus programmés
« On veut y monter des pièces avec des comédiens de la ville, faire des spectacles pour les enfants, donner la possibilité aux gens de venir y suivre des cours ou des stages de théâtre. Et bien sûr, booster la scène locale. C'est notre côté service public », indique le duo. Des pointures nationales sont déjà sur les rangs pour faire chauffer les planches de la scène de La Comédie. Roland Magdane est programmé pour une semaine. Pascal Légitimus est également attendu.
« Après quinze ans de route, on a pas mal d'amis dans le métier, qui veulent venir jouer dans ce nouveau lieu », commente Eric. En attendant, demain soir à 20 heures, ce sont les Chevaliers du Fiel en personne qui vont essuyer les plâtres. 4 000 places ont déjà été vendues. Et à 21 h 45, c'est « le Clan des Divorcés », une pièce d'Alil Vardar, qui prendra le relais. Preuve, s'il en est, que ce genre d'initiative répond à un réel besoin.