les riverains contre le méga centre commercial

— 

La centaine de manifestants a construit une pyramide de déchets pour dénoncer la société de surconsommation et le gaspillage.
La centaine de manifestants a construit une pyramide de déchets pour dénoncer la société de surconsommation et le gaspillage. — F . LANCELOT / SIPA

Une pyramide de déchets pour dénoncer la société de surconsommation et le gaspillage. Une centaine de personnes ont manifesté samedi contre le « méga-centre commercial » à Plaisance-du-Touch. Les opposants à ce projet, réunis au sein du collectif Non aux portes de Gascogne, craignent la disparition des commerces de proximité de la commune et la pollution des 20 000 voitures par jour qui se rendront sur le site. « Nous avons appelé à cette manifestation pour montrer que notre collectif est toujours présent, même si nos recours en justice ont échoué, indique Michel Leterrier, membre du collectif. Ce méga-centre commercial est une aberration car il satisfait les élus locaux mais pas les riverains, Il y a assez de grandes surfaces dans l'agglomération toulousaine pour éviter aux habitants de Plaisance de subir de nouvelles nuisances sonores et la saturation des axes routiers ». Ce projet de 60 000 m2 doit créer environ 2 000 emplois, avec à la clef 300 millions d'euros d'investissement. Les travaux devraient débuter fin 2011.

projet

Le centre commercial des Portes de Gascogne doit ouvrir ses portes en 2013. Il accueillera un hypermarché de 12 000 m2 ainsi qu'une galerie marchande de 150 boutiques. L'autorisation commerciale est acquise tout comme le permis de construire malgré les recours engagés par le collectif Non aux portes de Gascogne.