Friture sur la fréquence de France Bleu Toulouse

— 

France Bleu émettra le 14 décembre.
France Bleu émettra le 14 décembre. — S. POUZET / 20 MINUTES

Pas touche aux fréquences libres. France Bleu Toulouse, qui débute ses programmes le 14 décembre, a préempté la fréquence 90.5 pour sa station ce qui provoque la colère des radios indépendantes. Le syndicat interprofessionnel des radios et télévisions indépendantes (Sirti) estime que la radio publique s'est attribué « la seule fréquence disponible, avant la décision définitive du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) ». Les radios locales considèrent que cette fréquence venant du parc privé, aurait pu leur revenir. « Nous n'avons rien contre France Bleu mais son président crée une situation de fait accompli que nous ne pouvons accepter, explique Philippe Gault, président du Sirti. Depuis plusieurs mois, il fait comme si la fréquence 90.5 lui était déjà acquise ». Les fréquences appartenant à l'Etat, Radio France bénéficie d'une « priorité dans l'attribution des fréquences supplémentaires pour l'accomplissement de ses missions de service public ». Les radios locales demandent juste que la règle du jeu soit respectée. « Nous faisons aussi des missions de services publics, assure le patron de Totem. Nous avons la proximité, le savoir-faire mais nous sommes écartés du jeu ». De son côté, le CSA qui devra trancher, indique que « le dossier de France Bleu Toulouse est en cours et sera examiné en assemblée plénière le 4 novembre ».