Les bateliers ouvrent grandles vannes à idées

— 

Les péniches commerciales de Toulouse offriront bientôt de nouveaux services.
Les péniches commerciales de Toulouse offriront bientôt de nouveaux services. — F. Scheiber / 20 minutes

Péniches bistrots, bateaux de croisière ou restos flottants, 120 000 touristes fluviaux devraient avoir fréquenté le Canal du Midi ou la Garonne à Toulouse à la fin de cette année Riquet. C'est la première statistique « aquatique » de ce type, signe que la filière des bateliers s'organise. Elle était d'ailleurs réunie hier sur la péniche Samsara, pour un premier « workshop flottant », destiné à secouer le bocal à idées. Parmi les nouveautés annoncées, l'arrivée d'une péniche théâtre au printemps et celle d'un gîte flottant. Dès novembre, l'office de tourisme proposera, via sa centrale de réservation, un forfait incluant nuit d'hôtel et dîner-croisière sur l'Occitania. Enfin, les croisières culturelles qui ont déjà attiré 1 300 curieux sont prolongées jusqu'à la fin de l'année.