Patricia et Fanny fixées sur leur sort aujourd'hui

©2006 20 minutes

— 

La cour d'appel de Toulouse rendra aujourd'hui son jugement concernant Patricia et Fanny

Les deux ex-prostituées, Christèle Bourre et Florence Khelifi de leurs vrais noms, sont poursuivies pour complicité de témoignage mensonger

Elles sont soupçonnées d'avoir orchestré, au printemps 2003, les révélations du travesti Djamel

Le jeune homme, aujourd'hui décédé, tombait alors à pic pour accréditer les déclarations des deux prévenues impliquant Patrice Alègre et des notables dans un réseau sadomasochiste

Parmi les personnalités mises en cause, trois sont parties civiles à ce procès : Dominique Baudis, le magistrat Marc Bourragué et l'ex-procureur général Jean Volff

En première instance Patricia et Fanny avaient été respectivement condamnées à trois ans de prison ferme et à trois ans de prison dont dix-huit mois avec sursis

Lors de l'audience en appel, le 15 décembre, le procureur a requis exactement les mêmes peines