Routes: Izard poursuit l'Etat

©2006 20 minutes

— 

Responsable depuis le 1er janvier de 218 km de routes nationales, le conseil général de la Haute-Garonne attaque l'Etat

Son président, Pierre Izard (PS), a annoncé hier avoir déposé deux requêtes devant le Conseil d'Etat pour contester les conditions de ce transfert

Il « n'assure pas la continuité des itinéraires et la cohérence du réseau national », argumente l'élu

Par exemple, la RN 126 entre Toulouse et Castres deviendrait départementale jusqu'à la « frontière » mais resterait nationale côté tarnais

Le conseil général ne veut pas non plus assurer l'entretien de routes qui « ont manifestement vocation à drainer un trafic national ou européen », comme la RN 20 vers Paris ou encore « les routes desservant l'Espagne »

H M