Y a de l'ozone dans l'air

— 

L'ozone est de retour. Hier, après avoir relevé plusieurs mesures au-dessus de 150 microgrammes (μ) par m3, l'Observatoire régional de l'air en Midi-Pyrénées (Oramip) a déclenché préventivement la procédure d'information du public en Haute-Garonne, dans le Gers, l'Ariège et les Hautes-Pyrénées. Ce gaz polluant, nocif pour les plus fragiles (asthmatiques, personnes âgées, etc. ) est le fruit de plusieurs facteurs combinés : rayons du soleil, températures élevées, vent faible et polluants émis par le trafic automobile ou l'industrie. Portés par les masses d'air, ces derniers proviennent parfois de l'étang de Berre ou de Barcelone.
râce aux orages, aucun dépassement n'est prévu aujourd'hui et demain, « mais nous devrions conserver des niveaux de pollution de fond importants. En 2009, la station des Mazades a enregistré 24 dépassements du seuil sur une période de huit heures. Or, à partir de 25 dépassements, on considère que cela peut avoir des conséquences sur la santé », note Pierre-Yves Robic, responsables des études à l'Oramip.