Bœufs et chevaux donnent un coup patte à la biodiversité

— 

Ils ont tiré les troncs jusqu'au sentier, empêchant les engins à moteur de venir abîmer ce secteur préservé de la Forêt de Buzet. Une jument, une mule et des bœufs ont participé hier matin à une opération débardage devant une centaine de curieux tout heureux d'assister à ce bond écolo dans le passé. L'initiative vient du Conseil général, propriétaire de la moitié du massif. La collectivité veut faire de la partie Ouest de son domaine un sanctuaire de la biodiversité. L'opération d'hier, qui sera reconduite le 20 juillet*, était une expérimentation « dans l'éventualité de généraliser la traction animale sur les parcelles difficiles d'accès ». W
* A l'ancien chai de Buzet. Suivre les panneaux Maison Forestière.