La sclérose en plaques encore mal prise en charge

©2006 20 minutes

— 

Améliorer et généraliser les structures de soins et de rééducation pour les malades de la sclérose en plaques

Les objectifs du congrès régional sur la sclérose en plaques qui se tiendra demain à Labège sont clairs

« Il faut une meilleure coordination des soins, en insistant notamment sur les soins à domicile », explique Frédérique Viala, médecin coordinateur du réseau MIPSEP (Midi-Pyrénées sclérose en plaques)

Car si en France 60 000 personnes sont concernées par cette maladie inflammatoire du système nerveux – deuxième cause de handicap chez les jeunes adultes après les accidents de la route –, les structures de soins et de rééducation ne suivent pas

« Il n'existe que 230 lits sur le plan national

Il en faudrait 2 000 de plus

» En Midi-Pyrénées, seuls deux centres de rééducation offrent un accueil adapté

Les travaux de synthèse du congrès seront publiés dans un livre blanc remis en avril aux pouvoirs publics

Ph F

Rens

: www

mipsep

org