Des piques dans l'arène de Fenouillet

©2006 20 minutes

— 

Le « Olé » de la féria de Fenouillet 2006 sonne aux oreilles de l'association Tolosa Toros comme un holà

Organisatrice des trois premières éditions, elle ne s'en est pas vu confier les rênes cette année, la mairie ayant choisi une association de Fenouillet pour remplir cette mission

« On est sous le choc

On a lancé ce projet d'une féria privée dans un espace clos et sécurisé, on était tout à fait à même de continuer », revendique Philippe Ruquet, son président

« Tolosa Toros avait un contrat de trois ans

J'avais averti que j'allais relancer une consultation

J'ai eu quatre ou cinq propositions mais pas la leur

J'ai donc choisi celle de Peña Garona

Je leur ai demandé d'avoir un côté plus authentique, plus populaire », explique le maire, Gilles Broquère, qui vient d'adhérer à l'union des villes taurines de France

Les « dépossédés » assurent avoir fait des propositions dans un courrier adressé au maire en octobre

« Nous avions sollicité une baisse du loyer annuel de 50 000 e et un appel d'offres sur l'organisation des corridas pour un renouveau tauromachique », précise Philippe Ruquet, qui exclut tout recours judiciaire

« Leur courrier ne faisait aucune proposition d'organisation

Mais je n'ai rien contre Tolosa Toros et ne fais pas d'ostracisme », rétorque le maire

Béatrice Colin

dates La féria aura lieu du 29 juin au 2 juillet. Les arènes n'auront que 6 000 places contre 8 400 en 2005. Une corrida à pied est supprimée, mais un spectacle initiation et une corrida concours sont prévus.