Acculée, la Semvat joue au Père Noël

© 20 minutes

— 

La grève des conducteurs de bus est terminée. Hier soir, après trois heures de négociations, l’intersyndicale et la direction de la Semvat sont tombées d’accord sur un texte en trois points : l’octroi d’une prime de 300 € pour la fin de l’année, une augmentation immédiate des salaires de 1% et l’assurance que les négociations sur le maintien du pouvoir d’achat des traminots en 2005 s’engageront « dans les meilleurs délais ». « Grâce à la solidarité et à l’unanimité intersyndicale, nous avons mis la direction à genou » , exultait hier Frank Delpérié du syndicat SUD, juste avant la signature. Le Père Noël est donc en avance pour les conducteurs qui demandaient 3 % d’augmentation pour 2004 et ont finalement obtenu 2,2%. Ils ont judicieusement choisi leur moment pour monter au créneau : candidate à deux appels d’offres pour continuer à exploiter le réseau des transports en commun toulousains, la Semvat ne pouvait se permettre, à quelques jours de la décision, de s’enfoncer dans un conflit durable. H. M.