Petite fusion dans l’opposition départementale

© 20 minutes

— 

Deux groupes d’élus de l’opposition départementale ont annoncé hier leur « fusion » après deux ans de séparation. Le très toulousain GAD (Groupe d’action départementale) de Jean-Luc Moudenc, André Ducap et Jacqueline Baylé rejoint le très rural RRD (rassemblement républicain départemental) de Jean-Marc Dumoulin et Jean Larrieu. Ou vice-versa. Sans être d’accord sur tout (le deuxième aéroport fait notamment partie des points de désaccord), ces cinq élus du centre droit souhaitent « retrouver l’unité pour travailler avec plus de sérieux et d’efficacité dans la minorité du conseil général ». Comme le montrera le débat d’orientation budgétaire de cet après-midi, il n’y aura pas de discipline de vote dans le GAD-RRD où « chacun garde son libre arbitre en vivant autrement ses différences ». Pour unifier totalement l’opposition « non socialiste », il reste à rallier les quatre électrons libres du groupe de Jean-Pierre Bastiani...