20 Minutes : Actualités et infos en direct
procèsAprès l’agression du maire toulousain, quatre suspects face aux juges lundi

Toulouse : Quatre personnes jugées ce lundi après l’agression du maire

procèsJean-Luc Moudenc et quatre autres élus ont violemment été pris à partie par une centaine de personnes, recevant des jets d’ordures et de bouteilles en verre
Jean-Luc Moudenc a été agressé mercredi lors de la fête de la musique.
Jean-Luc Moudenc a été agressé mercredi lors de la fête de la musique. - F. Lancelot / SIPA / 20 Minutes
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Mercredi soir, alors que la fête de la musique à Toulouse battait son plein, l’édile de la ville Jean-Luc Moudenc et quatre autres élus ont violemment été pris à partie par une centaine de personnes, recevant des jets d’ordures et de bouteilles en verre.

A la suite de ces événements, plusieurs personnes ont été placées en garde à vue. Ainsi, quatre personnes seront jugées lundi pour « outrages » et « violences ». Jean-Luc Moudenc accuse des « gens masqués de l’ultragauche », des membres du groupe écologiste fraîchement dissout Soulèvements de la Terre, d’avoir jeté sur lui et les autres élus des « projectiles », blessant légèrement Nina Ochoa, adjointe en charge de la vie étudiante. Cette dernière bénéficie de trois jours d’incapacité totale de travail (ITT), selon le parquet de Toulouse.

Le principal suspect, un homme âgé de 18 ans

Sur sept personnes interpellées, quatre d’entre elles, trois hommes et une femme, passeront en comparution immédiate lundi.

L’un des hommes, âgé de 18 ans, comparaîtra pour « violences aggravées ». Il est soupçonné d’être à l’origine des jets de projectiles. Les trois autres seront jugés pour « outrages », pour avoir dissimulé leur visage lors d’une manifestation et pour avoir refusé de se conformer au relevé d’empreintes ou prélèvements biologiques lors de la garde à vue.

Sujets liés