Toulouse

Un festival photo loin des clichés et des sentiers battus

Du Capitole au quai de la Daurade, en passant par la chapelle des Carmélites, la manifestation saute aux yeux. Le festival MAP* (pour Mise au point) s'installe jusqu'au 30 mai dans les rues de Toulouse. Un événement totalem...

Du Capitole au quai de la Daurade, en passant par la chapelle des Carmélites, la manifestation saute aux yeux. Le festival MAP* (pour Mise au point) s'installe jusqu'au 30 mai dans les rues de Toulouse. Un événement totalement gratuit pour le public et surtout un tremplin pour les artistes. « Aujourd'hui, l'univers de la photo est très cloisonné avec d'un côté les professionnels puis les semi-professionnels et, de l'autre, les amateurs. On a donc eu envie de construire des passerelles et de donner l'opportunité à de jeunes talents d'être révélés », explique Jean-Stéphane Cantero, l'un des deux organisateurs du festival.

Coups de projecteur
Pour mettre sur pied ce « radio-crochet photographique », une dizaine de concours a été lancée via Internet, sur la plateforme Flickr, sur des blogs et sites spécialisés, ainsi deux appels d'offres à destination de photographes plus chevronnés. « C'est un véritable coup de projecteur, dans le sens où, pendant le festival, on a la possibilité de rencontrer des professionnels qui peuvent évaluer votre travail et vous aider à avancer », souligne Marc Montméat, l'un des exposants mis en lumière en 2009. Pour cette deuxième édition, les candidatures d'exposants ont fait un bon de 60 %.V. W.