Toulouse : Des militants de Dernière Rénovation interpellés après le blocage de la route à Marengo

Action Six militants écologistes ont été interpellés pour entrave à la circulation

Béatrice Colin
Des militants écologistes du collectif Dernière Rénovation ont bloqué le boulevard Marengo ce jeudi matin durant une demi-heure.
Des militants écologistes du collectif Dernière Rénovation ont bloqué le boulevard Marengo ce jeudi matin durant une demi-heure. — B. Colin / 20 Minutes

Après le périphérique toulousain la semaine dernière, les militants écologistes du collectif Dernière Rénovation ont mené une action ce jeudi matin au centre de la Ville rose. Six d’entre eux ont bloqué le boulevard Marengo peut après 8h30, s’enchaînant à des poteaux avant de s’asseoir sur la chaussée.

« L’Assemblée a eu beau voter 12 milliards pour la rénovation thermique des bâtiments, le gouvernement a refusé en bloquant avec le 49.3. Aujourd’hui il faut une politique globale si on veut rénover le parc. En 2021 il n’y a eu que 100.000 logements rénovés alors qu’il en faudrait 700.000 par an », insiste Charlotte, l’une des activistes enchaînées.



Jusqu’à l’arrivée de la police, ils sont restés assis sur la chaussée, interpellés par quelques automobilistes en colère, leur demandant s’ils pensaient que leur action « allait faire le poids face aux multinationales » a invectivé une conductrice.

Les forces de l’ordre, équipées d’une disqueuse et d’une grosse cisaille, ont finalement mis fin au blocage avant d’interpeller les six jeunes militants qui ont été placés en garde à vue, notamment pour « entrave à la circulation ».