Haute-Garonne : Une partie de Lespinasse évacuée dimanche pour sécuriser un wagon de transport de matière dangereuse

OPERATION Après l’accrochage de deux trains de marchandises en début de semaine au nord de Toulouse, une opération de sécurisation d’un wagon contenant du gaz de pétrole liquéfié aura lieu dimanche

Béatrice Colin
Un wagon citerne. Illustration.
Un wagon citerne. Illustration. — Ansotte - Isopix

Dans la nuit de mardi à mercredi, deux trains de marchandises se sont accrochés lors d’une manœuvre à la gare de triage de Saint-Jory, au nord de Toulouse. Si aucune fuite n’a été enregistrée lors de l’incident entre les deux wagons, l’un d’eux contient du gaz de pétrole liquéfié (GPL), une matière dangereuse.

Après la sécurisation immédiate, les autorités vont procéder dimanche à la séparation des deux wagons, grâce à une grue ferroviaire. Une opération qui nécessite l’évacuation d’une partie de la commune de Lespinasse et d’une rue de Saint-Alban.

Si cette manipulation « présente un risque limité » selon la préfecture de la Haute-Garonne, la mise en place d’un périmètre d’exclusion est nécessaire toutefois durant toute la durée de l’opération. De fait, tous les habitants résidant dans la zone concernée devront avoir quitté leur domicile de 9 heures jusqu’à la fin de l’opération, prévue à la mi-journée. Et toute circulation sera aussi interdite dans le secteur.


En attendant, des lieux d’accueil municipaux vont être ouverts pour accueillir les personnes concernées, dès 8h30 : la salle des fêtes de Gagnac-sur-Garonne, le complexe sportif de Bruguières et la salle Yves-Montand de Saint-Alban. Pour ceux ayant des problèmes médicaux ou à mobilité réduite, une permanence téléphonique est ouverte au 06 08 89 33 21. Une réunion d’information de la population est organisée ce soir à Lespinasse pour détailler les mesures prises dans le cadre de cette évacuation d’une ampleur exceptionnelle.