Toulouse : Leur CPE avait été rouée de coups, des enseignants réclament plus de moyens pour leur collège

MOBILISATION Une grande partie des enseignants du collège Stendhal, ainsi que les membres de la vie scolaire, ont fait grève aujourd’hui pour demander plus de surveillants

20 Minutes avec AFP
— 
Reouverture du college de Quint Fonsegrives ou avaient ete deceles 16 cas confimes de grippe A la semaine derniere. eleves. collegiens devant la porte du college.
Reouverture du college de Quint Fonsegrives ou avaient ete deceles 16 cas confimes de grippe A la semaine derniere. eleves. collegiens devant la porte du college. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Le 22 septembre dernier, la Conseillère principale d’éducation (CPE) du collège Stendhal, à Toulouse, était frappée par plusieurs élèves. Ce jeudi, une partie du personnel de cet établissement s’est mise en grève pour demander plus de moyens, comme des surveillants supplémentaires.

« Il y a une dégradation du climat scolaire. Le nombre d’élèves du collège est passé de 320 à 580 en cinq ans et on n’a eu qu’un surveillant supplémentaire », a indiqué Lionel Enjalran, l’un des professeurs grévistes. Un manque de moyens que déplore aussi Sami Mecabih, 19 ans. Surveillant depuis février dernier, ce manque de moyens humains entraîne selon lui « une situation très problématique ».

Lettre ouverte au ministre de l’Education

L’établissement dénombre actuellement l’équivalent d’une dizaine de surveillants et de deux CPE à temps plein. Les enseignants grévistes réclament la création d’un poste de CPE et de deux postes de surveillant supplémentaires. Selon eux, 73 % des enseignants étaient mobilisés ce jeudi, ainsi que tous les membres de la vie scolaire.

Ces derniers ont écrit une lettre ouverte à Pap Ndiaye, le ministre de l’Education, dans laquelle ils indiquent ne pas pouvoir « pallier plus longtemps un tel manque de moyens ». De son côté, l’inspecteur d’académie de la Haute-Garonne dit « comprendre l’inquiétude des personnels » et évoque « une violence endémique autour du collège ».