La ligne envol sur la piste de décollage

Béatrice colin

— 

Le corridor sud, privilégié par Tisséo, mettrait les Arènes à 18 minutes de l'aéroport.
Le corridor sud, privilégié par Tisséo, mettrait les Arènes à 18 minutes de l'aéroport. — a; duquesnel / 20 MINUTES

D'ici quatre ans, les avocats parisiens pourront atterrir à Blagnac, grimper dans une rame de tramway et, une demi-heure plus tard, plaider au Palais de Justice. C'est en tout cas l'un des objectifs du futur tronçon de tramway qui reliera, début 2014, la ligne E à l'aéroport. La concertation publique sur ce projet, nommé Envol, démarre aujourd'hui, pour trois semaines.
Pour l'heure, deux grands fuseaux de tracés sont en lice : l'un au nord, d'1,2 à 1,6 km, raccordé sur la ligne E entre Odyssud et la patinoire, desservant majoritairement des habitants. L'autre au sud, traverserait sur 2 à 2,5 km la zone aéroportuaire et ses entreprises avec un branchement entre Ancely et Servanty.

Corridor sud privilégié
D'ores et déjà, Tisséo a pris position pour cette dernière option, estimée à 48 millions d'euros. « La différence entre les deux est d'environ 10 millions d'euros. Elle est plus chère, mais cela vaut le coup car elle va permettre de desservir une zone de près de 14 000 emplois contre 7 000 pour la version nord. Nous aurons sur ce corridor moins de contraintes physiques qu'en traversant une zone d'habitation », souligne Joël Carreiras, président de la Société de mobilité de l'agglomération Toulousaine (Smat). Les salariés des entreprises comme ATR, Airbus ou encore Rockwell Collins pourraient l'emprunter quotidiennement.
« Cette ligne de tramway est en totale cohérence avec la ligne E qui entrera en service à la fin de l'année et desservira les équipements publics et les zones d'habitations de la ville », enchaîne Bernard Keller, le maire de Blagnac, partisan du tracé sud, plus efficace en terme de temps de parcours. En passant par cet itinéraire, il faudra 18 minutes pour relier l'aéroport aux Arènes, contre 25 à 29 minutes par le nord. Mais comme il s'agit d'un barreau de la ligne E, seul un tram sur trois prendra la direction de l'aéroport. Soit un toutes les 15 minutes Aujourd'hui, la navette-bus aéroport. passe toutes les 20 minutes

concertation

La concertation publique débute aujourd'hui et s'achèverale 12 mai. Les usagers pourront consulter le projet dans les mairies de Toulouse et Blagnac, ainsi qu'à Tisséo au 7, esplanade Compans-Caffarelli. Il sera exposé au hall départ de l'aéroport. Deux réunionssur le sujet sont organisées : aujourd'hui, à 20 h à la salle Osète (6, rue Pélissier à Toulouse) et vendredi à 20 hà l'auditorium de Blagnac (place Puig). L'enquête publique doit avoir lieu au printemps 2011.